Location

ADRESSE DU LIEU DE CONSULTATION :
Cabinet ParamediLac Annecy
23 avenue de Novel
74000 Annecy

COLLABORATEURS INTERNATIONAUX
Dr Ubaldi, médicine interne et nutrition : Genève – Suisse
Dr Wetchoko, médicine interne et nutrition : Wezembeek-Oppem, Belgique

Téléphone
TELEPHONE :
+33 6 66 70 96 35
Email
E- MAIL :
sthibault5@hotmail.com

Thibault SUTTER

Relations entre tissu musculaire et tissu osseux

Le tissu osseux et musculaires sont étroitement liés dans le corps humain car ils travaillent en collaboration pour permettre les mouvements et maintenir la posture. Les muscles sont attachés aux os par des tendons, ce qui leur permet de tracter sur les os pour créer des mouvements. Les os, quant à eux, fournissent un support solide pour les muscles et protègent les organes internes.

La masse osseuse et la masse musculaire sont significativement influencées par le contexte génétique, et il est fort probable que la perte de tissu osseux et musculaire soit en partie déterminée par des facteurs génétiques.

Le métabolisme osseux et musculaire sont structurellement interdépendants et les deux s’adaptent aux stimuli ressentis par l’organisme, tels que les impacts mécaniques liés à la contraction et à l’entrainement physique.

La contraction des muscles ainsi que l’impact au sol lors des activités impliquant le poids du corps influencent la résistance des os.


Figure 1 : Interrelation entre tissu osseux et tissu musculaire

Impacts de l’activité physique sur le tissu musculaire et sur le tissu osseux

Il a été clairement démontré que la pratique d’une activité physique avec du travail en charge provoque des impacts qui exerce des effets bénéfiques sur la densité minérale osseuse (DMO) et influe sur cette dernière à tous les stades de la vie.

Une DMO élevée mise en évidence sur les sites osseux sollicités par un exercice physique est due à trois facteurs : les impacts, la gravité et les contraintes musculaires.

Les protocoles d’intervention varient, mais en règle générale il faut compter au moins 3 séances par semaine comprenant 3 à 5 séries d’exercices de 4 à 20 répétitions entre 60 et 80
% de la 1 répétition maximale (RM) par semaine. Le RM correspond à la charge maximale qu’un individu peut soulever, à un moment donné, en 1 seule et unique répétition, pendant 12 semaines pour obtenir un gain en taille et en force maximale.

Ostéoporose et alimentation

L’acidose métabolique est une des causes de l’ostéoporose.
Votre organisme va puiser dans les ions bicarbonates de vos os afin de afin de rééquilibrer (tamponner) le milieu acide et relever votre pH.
Le principal problème ne consiste pas à assimiler du calcium mais à protéger nos stocks de bicarbonate et pour cela il faut manger des aliments basiques.

Pour rappel, les aliments acides sont par exemple (la viande, le lait et une alimentation riche en protéines). Ces déchets étant évacués par les reins, on mesure le caractère acide ou basique des aliments avec l’indice PRAL (Potential renal acid load). Cet indice évalue la charge acide de l’urine et donc de l’organisme.